Conseils
Accueil Présentation Méthode Musiciens et Danseurs Conseils Instruments Humour Liens Congrès Contact Espace Sante

 

 

 

Echauffements - Etirements

 

Au départ il y a une idée erronée sur les échauffements et étirements. Les gens pensent que ça ne concerne que la préparation à la course d'un 100 m ou un combat de boxe.
Donc pour ceux qui ne se sentent pas concernés par ce type d'activité, ça devient une "corvée" et ils n'en voient pas la nécessité . Ex: les joueurs de tennis ne font, à la place, qu'un échange de balles comme mise en route.
En fait, c'est insuffisant, c'est tout juste un "réglage de tir", et pour preuve, les joueurs ne seront bien échauffés qu'après 20 minutes de jeu.
En cabinet, tous les sportifs qui viennent en soins, c'est souvent suite à un "oubli" de l'échauffement, de l'étirement ou des deux.

Il faudrait parler de "Mise en Route" pour les activités quotidiennes en augmentant graduellement et spécifiquement jusqu'à l'échauffement sportif suivant les efforts à fournir.

Intérêts
Pour intégrer les échauffements et étirements dans notre hygiène de vie, il faut avant tout considérer les activités physiques avec plaisir (sport/plaisir, danse/plaisir, musique/plaisir..).

                      La cerise sur le gâteau:       

                            

  
   
 
Si on envisage de pratiquer une activité avec Plaisir , il faut savoir que:
  -  les échauffements  facilitent le geste optimal dés le début de l'activité.
  -  les étirements améliorent la  récupération afin de recommencer avec le même plaisir, voire progresser.

Pourquoi ?
Les  échauffements en plus de la prévention des tendinites,et claquages ont d'autres avantages liés aux assouplissements:
  -  facilité du placement du corps qui procure une posture "grandie", une meilleure liberté de mouvement dans les articulations, aisance gestuelle et respiratoire.
  -   économie du tonus musculaire ( Puissance ≠ Force ) et gestion du geste.



Schémas:



   
 1)  Activité sans préparation.




   
 2)  Activité avec Echauffements et Etirements.
 

---------

 

Nuisances sonores

Les musiciens sont  exposés au son qui peut être trop intense en orchestre ou si utilisation d'amplis et conduire à une surdité (maladie professionnelle). Pour s'en prémunir, il existe des solutions telles que les protection auditives (filtres) sur mesures.

 

 Les musiciens sont aussi à risque
Le son perçu par un batteur atteint 105 dB. Un groupe de
musiciens joue rarement en dessous de 100 dB ! Les instrumentistes à vent (trompette et cor) sont victimes fréquemment de traumatismes sonores. Vous aussi, faites des pauses régulières et utilisez des protections auditives


 

Extraits de la brochure APS - 26 Bd Haussmann , 75311 Paris

Pour en savoir plus

---------

 

Les accidents de la main

La pathologie la plus fréquente chez les musiciens se situe au niveau des mains pour les instrumentistes. Cela va de la simple tendinite à la déformation des doigts en passant par la dystonie de fonction souvent dues à un problème postural conjugué à un surmenage fonctionnel. L'approche thérapeutique reprendra la problème postural à la base (bassin - colonne - ceintures pelvienne et scapulaire - membres supérieurs)  pour stimuler les muscles posturaux du tronc qui vont offrir un point d'appui aux muscles dynamiques au niveau des membres supérieurs par exemple.

 Les Affections du Membre Supérieur chez les Musiciens par Raoul TUBIANA

 

Il ne faut pas oublier que les musiciens sont  exposés aussi aux accidents de la vie courante. Cf. dossier ci-dessous.

 

La main est la partie du corps la plus souvent blessée

  Chaque année en France, on déplore plus d'1 600 000 accidents de la main. Plus d'1/3 des accidents sont particulièrement graves: ils peuvent entraîner des séquelles ou un handicap permanent.

Extraits de la brochure APS - 26 Bd Haussmann , 75311 Paris

Pour en savoir plus